Exercice de webmarketing (3) : le programme pour optimiser le référencement de Dizpos

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ici, bien évidemment, nous allons axer nos efforts sur l’optimisation de notre référencement auprès des (du ? ;-)) moteur(s) de recherche.
Mais outre les techniques de SEO, il existe d’autres portes d’entrées qui ne suffisent pas à elles-même mais qui ne sont certes pas à négliger.
L’objectif premier est de créer du trafic. C’est la raison pour laquelle on optimise. Mais tout ne passe pas par les moteurs.

Les réseaux sociaux

On pense bien sûr à eux, en premier lieu. Outils assez puissant pour gagner de la notoriété. Créez une page dédiée et communiquez auprès de vos « amis ». A plus forte raison si votre contenu est intéressant, l’adresse du site se répandra comme une trainée de poudre.
J’ai crée une page dédiée pour Dizpos sur Facebook.
Reste à la faire vivre en l’alimentant d’un flux rss provenant du site, ou bien en créant des posts sur chacun des outils mis à disposition.

Les fils RSS

Il est important que les visiteurs puissent s’inscrire pour recevoir les articles publiés. Cela vous permet de les fidéliser. Si vos articles les intéressent, cela vous assurera un fond de trafic quasi constant.
Nous avons crée celui de Dizpos. Il récupère les articles du blog : deux pour le moment, mais ça devrait grossir.

La communauté captive

Faire connaitre le site, c’est également communiquer dans les forums , participer à la rédaction d’autres sites ou blogs, laisser des commentaires dans des blogs liés au sujet.
Visez bien évidemment les forums ou l’on retrouve le public susceptible d’être intéressé.
Dans le même esprit, il ne faut pas oublier d’être référencé dans les annuaires spécialisés, ou des annuaires généralistes avec de nombreuses catégories.

Le netlinking

Très rapidement, on reviendra sans doute dessus ultérieurement, il est intéressant de comprendre comment fonctionne un moteur de recherche.
Les « petits » programmes de ces moteurs, les crawlers, spiders et autres bots, parcourent les pages web et indexent leur contenu en passant de lien en lien. Ces contenus sont alors stockés dans la base de donnée du moteur : l’Index.
Tout cela pour donner une idée de l’importance du netlinking, ou le fait d’avoir des liens qui pointent sur votre site.
Ce qui avait largement cours jusqu’à peu, les échanges de liens en l’état, n’apportent plus grand chose. Nous verrons plus tard, le bon usage du netlinking. Mais d’une façon générale, il est préférable de viser la qualité plutôt que la quantité.
Lors d’un partenariat avec un autre webmaster, il est préférable, d’échanger des articles sur chacun des sites, par exemple.
Viser des sites en cohérence avec son sujet et contacter leurs webmasters pour créer un réel partenariat profitable à tous.
Eviter surtout, comme ce que l’on peut voir fréquemment, de faire du « spamming » auprès des webmasters pour obtenir le plus de « partenariats » possible. Technique peu pérenne

Pour finir, la rêgle principale à respecter et la plus noble est surtout de privilégier la rédaction des articles. Avoir des contenus fréquemment renouvelés, bien rédigés et intéressants garantira la qualité du site.

Je me remets donc à écrire


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wladimir Quensière

Webmaster technique, SEO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *