Exercice de webmarketing (5) : le choix des mots-clés

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Cet article est directement lié au précédent puisqu’il met en application pour Dizpos ce que nous avons vu sur le choix des mots-clés.

Les mots-clés trouvés intuitivement

Petit rappel sur le positionnement contextuel de Dizpos :
Il s’agit d’un site destiné à développer les réseaux sociaux autour des parents. Il doit aider les parents à développer leurs « amitiés », Leur permettre d’organiser leur quotidien et celui de leurs enfants grâce à des outils qui leurs sont mis à disposition.
baby-sitting
baby-siting (penser aux fautes d’orthographes qui peuvent être saisies dans une requête)
parents
enfants
nourrice
nounou
garde d’enfant
réseaux de parents
famille mono-parentale
parents isolés
parents seuls
mère célibataire
assistance maternelle
loisirs créatifs

Dans le choix des mots, il faut penser à ceux qui sont mal orthographiés, aux fautes de frappes. Ils peuvent faire l’objet de fréquentes requêtes. Voici un utilitaire en ligne bien utile pour en trouver : http://www.selfseo.com/keyword_typo_generator.php

Notons ici que pour Google, l’ordre des mots dans une requête est importante. Nous n’aurons pas les mêmes résultats sur « assistance maternelle » et « maternelle assistance » (1 520 000 vs 1 220 000 résultats).
Il y a également une différence entre « garde enfant » et « garde d’enfant ». En effet, lorsque les spiders de Google indexent une page, ils récupèrent tout le html en prenant soin d’exclure les stop words.
Ce sont ces petits mots, articles, pronoms personnels etc qui ne présentent pas d’intérêt à l’indexation (le, la, du, de…). En revanche, ils enregistrent correctement la place des mots par rapport aux autres. Quand ils passent sur « garde d’enfants », ils n’enregistrent pas « garde »+ »enfant », mais bien « garde »+(quelque chose)+ »enfant ».

Cela nous amène à parler des combinaisons de mots car c’est bien sur ceux-là qu’il faut miser. Vous profiter ainsi de combinaisons parentes bien positionnées : en optimisant sur « cabanes de jardins en bois », vous profitez du bon positionnement de « cabanes de jardin ». Vous émergez plus rapidement en vous positionnant sur des combinaisons à fort intérêt (ils sont proposés par Google suggest car contiennent des mots-cléfs fort) et une plus faible concurrence. Voici un outil bien pratique pour trouver des combinaisons et les proposer directement aux trois moteurs (Google, Bing et Yahoo!) : http://www.webuildpages.com/search/

Le générateur de mots clés

En passant notre liste dans la moulinette du Générateur de mots-clés de Google Adwords, nous nous retrouvons avec 450 propositions de requêtes. Nous allons faire ressortir de cette liste les mots qui nous intéressent en fonction de la concurrence et de l’intérêt (nb de requêtes locales).
Pour y voir plus clair, nous allons appliquer une méthode inspirée par Olivier Andrieu dans Réussir son référencement web qui consiste à classer les mots-clés de cette liste en fonction d’une note globale. Cette note globale étant la somme d’une note donnée pour la concurrence et d’une note donnée pour l’intérêt. Pour ce faire, vous définissez une fourchette de valeur à laquelle vous faites correspondre une note allant de 0 à 20 : forte concurrence = 0, Fort intérêt = 20.
Sélection des mots-clésVous aurez ainsi beaucoup plus de facilité à sélectionner les mots qui vous intéressent.

Si vous avez un peu d’argent de côté, vous pourrez investir dans des versions payantes qui vous donneront des informations complémentaires sur les mots-clés utilisés par la concurrence lors de campagnes Adwords : budget de campagne, mots utilisés, mots qui convertissent le plus : SEMRush, keywordspy


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wladimir Quensière

Webmaster technique, SEO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *