Les fonctionnalités SEO d’un CMS

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fonctionnalités SEO d'un SMS
Construire un site ou procéder à sa refonte ne peuvent se faire sans l’intervention, en amont, d’un référenceur. C’est une réalité qui a eu du mal à être acceptée mais qui est désormais bien répandue.
En revanche, ce n’est pas encore le cas pour les CMS.
Souvent choisis trop rapidement et reposant sur un budget réduit, les responsables et webmasters identifient surtout le potentiel du CMS, en terme de gestion de l’information, du graphisme, de l’ergonomie, mais oublient bien souvent d’étudier les fonctionnalités SEO offertes.

Les fonctionnalités SEO que doit posséder un CMS

  • La réécriture d’URL
    Cette URL ne doit pas être dynamique mais plutôt user friendly. Elle ne doit pas être trop longue, et doit contenir des mots-clés, le nom de la catégorie, si besoin.
    Le CMS doit autoriser une liberté de modification, soit de l’URL complète, soit d’une partie.
  • Des title uniques
    Il est important de s’assurer qu’il n’y a pas de duplication de title, lors de la création de page dans une même catégorie, par exemple. Le title est unique à une page.
  • Des méta descriptions uniques et modifiables
    Les méta description n’interviennent pas comme signal dans « l’algorithme » de Google. Ils ont cependant une grande importance marketing dans les SERPs en donnant l’envie de cliquer.
    Il faut donc vérifier que la gestion de ces méta existe et qu’ils ne sont pas générés automatiquement à partir des x premiers caractères de l’article.
  • URL, title et H1
    Vérifiez qu’en matière de triplette du bourrin, ce soit si je veux, quand je veux et ou je veux. Evitez les CMS qui nourrissent les URL et les titles, systématiquement à partir du contenu du titre H1, sans que cela soit modifiable.
  • La balise Alt
    Vérifiez également, que la balise Alt n’est pas renseignée automatiquement à partir du titre de l’image. Cette balise, essentielle pour le référencement et la réputation de l’image doit pouvoir être remplie par des mots choisis.
    Il arrive même parfois que certains CMS créent le Alt à partir du Title, dès l’importation de l’image dans le système. Cela à pour effet de proposer un Alt identique, même si la même image est utilsée 50 fois dans le site, pour 50 raisons différentes et dans 50 contextes différents.
  • Gestion des redirections permanentes
    Dans le cas d’une modification de la structure du site, des pages, d’un renommage d’URL, ou même d’une fermeture définitive du site, il est important de pouvoir gérer les redirections 301.
  • Les versions linguistiques
    Comment le CMS que vous avez choisi ou que vous allez choisir se comporte t-il en matière de gestion de versions linguistiques ? Permet-il d’organiser les différents contenus dans des sous-dossiers ? Y a-t-il un outil de traduction automatique ? Comment sont gérées les URLs avec le changement linguistique ?
  • Accès au robots.txt
    Comment le CMS gère l’accès au robots.txt ? Afin d’autoriser ou non les moteurs de recherche à accéder à certaines pages ou parties du site, il est préférable d’avoir un accès direct à ce fichier.
  • Les ancres de liens
    Avez-vous l’autorisation de modifier les ancres des liens qui interviennent dans la structure du site ?
    Par exemple, lorsque vous crée une catégorie que vous appelerez « Contact » en back-office, pouvez-vous la faire apparaitre dans le menu, en tant que « Nous contacter » ?
  • Une structure modifiable
    La structure doit pouvoir être modifiable. Ainsi, on ne doit pas retrouver un système qui construirait le menu principal à partir de toutes les catégories précédemment créés, sans que cela puisse être adapté ou modifié.
  • Le cache
    Le CMS doit proposer des options de cache afin d’éviter une surchauffe des serveurs, suite à une importante fréquentation.
  • Le duplicate content
    Il arrive que certains CMS duplique du contenu en créant des pages identiques dans des catégories différentes.
    Donc, lorsque que vous demandez qu’une page apparaisse dans telle et telle catégorie, vérifiez que pour ce faire, le système ne la duplique pas.

Comment trouver un CMS convenable

  • Commencer par regarder les CMS les plus connus
    Il n’y en a pas beaucoup et ce sont souvent les meilleurs : Joomla, Drupal, WordPress, Typo3, SPIP…
  • L’avis des autres
    On pourra se renseigner en interrogeant les utilisateurs dans les forums spécialisés.
  • Les Q & A
    Si vous avez toujours un doute sur une fonctionnalité particulière, si vous avez besoin d’une confirmation technique, n’hésitez pas à consulter la catégorie Questions et Réponses du constructeur du CMS, en question.
  • Testez vous-même
    Pour bien se rendre compte, il est important de pouvoir tester soi-même, le front comme le back-office.
    Voici un lien assez sympa vers un site qui propose de tester en live un très grand nombre de CMS

Et vous, en termes SEO, êtes-vous satisfait du CMS que vous utilisez ?


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wladimir Quensière

Webmaster technique, SEO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *