Refonte ou création de site, le SEO à tous les niveaux

credit photo BiblioArchives / LibraryArchives
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

credit photo BiblioArchives / LibraryArchives



Vous souhaitez refaire votre site ?
A chaque étape de la construction d’un site, de la technique à la rédaction, le chef de projet doit tenir compte des impératifs du référencement naturel. Cela pour répondre à des stratégies de visibilité, bien sûr, mais également marketing et de hiérarchisation du contenu.

Optimisation technique

Quand on crée un site, il ne suffit pas de mettre en ligne et de constater que ça fonctionne pour se dire que tout est bien fait. Il faut dès le départ penser à l’optimisation techniquepetit guide détaillé de l’audit technique par Alekseo – et se poser les questions du choix de l’hébergeur, de la technologie php, du temps de réponse du serveur, etc…

La question du choix du CMS et des fonctionnalités SEO arrive rapidement ensuite, histoire de ne pas passer du temps dans de la cosmétique, alors que le CMS génère des erreurs comme de la duplication de contenu, par exemple.

On se rend assez bien compte qu’en intégrant des questions SEO dans la réflexion, on permet une indexation rapide des pages, un trafic généré par les moteurs de recherche anticipé, une stratégie de conversion et de trafic en rapport avec les moyens techniques utilisés. Et on évite ainsi ces V2 post-lancement inattendues et urgentes.

Structure du site

Bien choisir ses mots-clés pour prendre un bon départ

Pour chacun des niveaux du site, de la structure à l’ergonomie, des images aux mots, en passant par le nom de domaine, le référenceur SEO définit la liste des mots-clés ou expressions-clés sur lesquels les pages vont être optimisées.
Il utilise différents moyens pour sélectionner les termes qui vont créer du trafic sans que cela soit trop coûteux en effort et en temps d’optimisation :

  • interroger les personnes du secteur (avis, brainstorming..) ;
  • étudier la concurrence (search marketing) ;
  • utiliser les outils pour trouver des mots ou des combinaisons de mots (Google Adwords Keyword tool, Google suggest, Google trends..) ; On retrouve dans l’article de Vincent Aubry un grand nombre d’outils permettant de trouver des mots-clés.
  • sélectionner les mots sur la base d’un compromis entre concurrence et nombre de recherches, entre trafic généré et faisabilité.

Le SEO et la définition des rubriques

Il est certain que l’originalité du contenu, l’angle d’attaque des informations, une rédaction particulière permettront à un site d’émerger.
Le site se distinguera d’autant plus facilement si ce qu’il propose coïncide au moins en partie avec ce que sa cible a envie de trouver.
Et en dernier lieu, il faudra que la cible intéressée par le contenu arrive sur ce site en tapant les mots-clés sur lesquels son contenu est optimisé.

Ces mots-clés une fois sélectionnés, vont définir les rubriques du site.
Le référenceur va y distinguer des sous-ensembles sémantiques. Chacun d’eux correspondra à une rubrique du site.
Il est intéressant de découvrir l’importance de certaines rubriques auxquelles on n’a pas pensé au départ, pourtant incontournables en termes d’audience.

Le choix des rubriques peut avoir des origines différentes :

  • Celles sur lesquelles l’auteur souhaite communiquer (sujet du site..) ;
  • Celles qui sont définies par la concurrence (choix stratégique..) ;
  • Celles qui font l’objet de requêtes dans les moteurs de recherche.

D’une façon ou d’une autre, les deux premières doivent se retrouver dans la troisième.

Le SEO et l’organisation des rubriques

Un bon rubriquage répond à trois exigences :

  • Une expérience positive de l’internaute :
    -il trouve l’information qu’il recherche vite et facilement ;
    -il découvre de l’information à laquelle il ne s’attend pas et qui l’intéresse.
  • Un crawl de toutes les pages, même profondes, par les robots des moteurs de recherche;
  • Une exigence marketing : Le rubriquage doit amener l’internaute à l’objectif que l’on souhaite : acte d’achat, inscription, abonnement, appel…lorsqu’il ne se fait pas aussi par la page d’accueil.

La hiérarchisation des rubriques sur le site (rubriques/sous-rubriques) doit correspondre à ce que les internautes souhaitent trouver sur le site. On ne peut pas tout mettre en avant, mais ce qui ne l’est pas doit être facilement trouvé.

Deux stratégies différentes de référencement sont appliquées : celle de la page d’accueil et celle des rubriques du site.

  • La page d’accueil fait l’objet d’une attention particulière d’ergonomie et de référencement.
    D’une façon générale, si on ne peut se passer d’un SEO, on gagnera également du temps et on évitera les erreurs en faisant appel à un ergonome.
    Les parties qui génèrent du trafic sont mises en avant, on multipliera les différentes entrées vers des pages stratégiques, on mettra régulièrement en avant des pages profondes et moins visibles.
  • Les rubriques sont structurées en « siloing ». Chacune des rubriques, s’appuyant sur ses mots-clés identifiés au départ, fait l’objet d’une optimisation propre, distincte de celle de la page d’accueil.

Le contenu du site

Le contenu du site est dicté par plusieurs sources :

  • Les sujets sur lesquels l’auteur souhaite communiquer;
  • Les sujets que les internautes intéressés par le sujet du site, souhaitent trouver.

Dans les deux cas, les moteurs de recherche et Google en particulier, exigent un contenu de qualité. Les consignes et conseils destinés aux webmasters en charge du contenu, sont très clairs :

  • Hiérarchisez clairement le contenu de vos pages et créez des liens texte pertinents.
    • Créez un plan de site dont les liens pointent vers les sections les plus importantes de votre site. Si le plan du site comporte un très grand nombre de liens, vous pouvez le scinder en plusieurs pages.
    • Limitez le nombre de liens par page.
    • Concevez un site utile et riche en informations et rédigez des pages présentant votre contenu de façon claire et pertinente.
    • Essayez d’identifier les mots que les internautes sont susceptibles d’employer pour rechercher vos pages, puis utilisez ces mêmes termes sur votre site.
    • Utilisez du texte plutôt que des éléments graphiques.
    • Concevez vos pages en pensant d’abord aux internautes et non aux moteurs de recherche.
    • Ne trompez pas les utilisateurs.
    • Pensez aux éléments qui rendent votre site Web unique et attrayant, et qui lui confèrent de la valeur. Faites-en sorte que votre site Web se distingue des sites concurrents dans votre secteur d’activité.

Ainsi que le préconise Google, il est intéressant de multiplier des contenus de types variés (vidéos, images, plans, news..). Correctement mis en avant, ils favorisent le référencement dans les moteurs de recherche.

Ce n’est qu’en tout dernier ressort que l’on aborde la question du Design & feel. Même si elle est très indirecte, l’apparence du site peut avoir une influence sur le référencement naturel. Les beaux sites sont mieux référencés par les moteurs de recherche, parce que l’expérience utilisateur est bien meilleure.

En conclusion, intégrer le SEO dès la première étape de conception d’un site permet d’intégrer des notions stratégiques liées à la visibilité, à la réputation, au trafic sur les pages.
On ne perd pas de temps, car si ces notions stratégiques ne sont pas abordées dès le départ, elles le seront plus tard et exigeront une refonte.
Plus rapidement ces notions sont prise en compte dans le processus de gestion de projet, plus vite l’optimisation sera faite et plus rapidement elle générera du trafic et donc du retour sur investissement (ROI).

Enregistrer

Enregistrer


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
A propos de Wladimir Quensière 26 Articles
Webmaster technique, SEO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*